realiser-un-investissement-locatif

L’investissement locatif est assez populaire auprès des investisseurs grâce à sa rentabilité et sa sécurité. Cependant, avant de se lancer dans l’investissement locatif, il ne faut pas se laisser entraîner sans prendre les précautions nécessaires. Comment, alors, réaliser un investissement locatif dans le but de le réussir ?

Trouver la zone idéale pour l’investissement

Pour réussir un investissement locatif, le secteur géographique est un critère important à prendre en compte. Avec un investissement locatif, l’objectif est de trouver au plus vite un locataire. Ainsi, le bien doit se trouver dans une ville ou/et un quartier :

  • ayant une forte demande locative ;
  • en pleine expansion ;
  • dotée d’infrastructures commerciales ;
  • à proximité des commodités utiles au quotidien (écoles, université, gare, métro…) ;
  • à côté du domicile de l’investisseur afin de faciliter l’intervention en cas de problème.

 

Prendre un produit de défiscalisation selon ses objectifs

Afin de rentabiliser son investissement, il est préférable de choisir, selon ses objectifs, un mécanisme de défiscalisation. Depuis plusieurs années, le gouvernement a mis en place plusieurs dispositifs de défiscalisation afin d’inciter l’investissement locatif, que ce soit dans le neuf, dans l’ancien ou dans la rénovation d’un logement. Ces produits de défiscalisation permettent aux investisseurs d’investir dans l’immobilier locatif tout en payant moins d’impôts.

Choisir un bien à acheter

choisir-un-bien-pour-investissement-locatifLa prochaine étape de l’investissement locatif consiste à trouver le logement objet de la défiscalisation. Dans le choix du bien, l’investisseur doit favoriser un bien qui plaira au futur locataire. Il faut également que le bien soit louable avec tous les conforts nécessaires. Les petites surfaces rapportent plus, en terme de rentabilité, cependant le risque de vacance locative est plus présent. Les grandes surfaces, par contre, offrent plus de stabilité pour l’investissement, mais rapportent peu. Le choix du logement dépend ainsi de l’objectif de l’investisseur.

Calculer le rendement de l’investissement

Avant de fixer l’investissement, il faut aussi calculer à l’avance le rendement que l’on peut tirer du bien en prenant son prix d’achat, les charges et les frais à devoir, en compte, pendant toute la durée de l’investissement. Le calcul de la rentabilité est important lors d’un projet d’investissement locatif afin de comparer le prix proposé par le vendeur et les profits que l’on peut tirer du prix d’achat. Si le rendement locatif est en dessous de 6 %, l’investissement est discutable.

Sélectionner un locataire

Le but d’un investissement locatif est de percevoir des loyers pendant toute la durée de l’investissement. Pour atteindre cet objectif, il convient ainsi de trouver un bon locataire qui soit capable de s’acquitter correctement de son loyer et qui ne dégradera pas le bien.

Sécuriser l’investissement 

Enfin, il est essentiel de sécuriser l’investissement pour le réussir. Pour ce faire, il convient en premier lieu de confier la gestion locative à un professionnel afin de décharger l’investisseur de toutes les obligations locatives. Il convient enfin de souscrire à différentes garanties (assurances des loyers impayés, nouvelle garantie universelle des risques locatifs…) auprès d’une compagnie d’assurances.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *