villes éligibles à la loi Duflot

Dans la perspective de relancer l’investissement locatif dans le neuf, nombreux ont été les produits de défiscalisation qui se sont succédé. Ainsi en est-il de la loi Duflot. Ce dernier est une ancienne loi, adopté en 2013 et remplacé par la loi Pinel en 2014. Pour profiter de la loi Duflot, plusieurs conditions doivent être respectées. Les zonages font partie de ses conditions. Quelles sont ainsi les villes concernées par l’investissement en Duflot ?

La loi Duflot, c’est quoi ?

Comme il a été dit précédemment, la loi Duflot est une loi ancienne de défiscalisation qui vise l’investissement dans le neuf ou en VEFA. En contrepartie de l’investissement, une réduction d’impôt sur le revenu de 18 % (métropole) ou 29 % (en outre-mer) est offert aux investisseurs. La réduction d’impôt est reportable sur 6 ans. Pour être éligible au dispositif, le bien doit être mis en location, vide, à titre de résidence principale, pour neuf ans au moins. En outre, le respect des ressources des locataires ainsi qu’un plafonnement de loyer doit être considéré. Enfin, et non le moindre, l’investissement en Duflot doit se faire dans des zones prévues par les textes.

Les zones éligibles au dispositif Duflot

            Les zones concernées en métropole

Les zones dictées par la législation française comme étant éligible au régime Duflot sont les zones A, A bis, B1 et B2. Ces zones sont dites « tendues » du fait que la demande locative est très forte alors que l’offre est limitée. Ci-après alors la délimitation de ces zones.

  • La zone A bis concerne Paris et ses périphéries immédiates.
  • La zone A concerne, la Petite Couronne et la deuxième couronne de la région parisienne. La côte d’Azur et le Genevois français rentrent également dans cette zone.
  • La zone B1 renferme les villes de plus de 250 000 habitants. La Grande Couronne à proximité de Paris, Annecy, Bayonne, Chambéry, Cluses, La Rochelle, Saint-Malo, pourtour de la Côte d’Azur, départements d’Outre-mer, Corse entrent également dans cette zone.
  • La zone B2 concerne les villes de plus de 500 000 €, les zones frontalières ainsi que les limites de l’Ile-de-France.

Les zones concernées par le Duflot en Outre-mer

Comme cité précédemment, les régions dans les Dom-Tom entrent dans la Zone B1. Plus précisément, les villes concernées par le Duflot Outre-mer sont :

  • La réunion ;
  • La Martinique ;
  • La Guadeloupe ;
  • La Guyane ;
  • Mayotte ;
  • La Nouvelle-Calédonie ;
  • La Polynésie Française (Tahiti) ;
  • Saint-Barthélemy ;
  • Saint-Martin ;
  • Saint-Pierre-et-Miquelon.

 

Conclusion

D’après les études, les zones B1 sont les plus propices à l’investissement en Duflot. Ceci s’explique par le fait que le prix d’achat est proche du plafond de calcul de la réduction d’impôt et les plafonds des loyers sont souvent proches du marché locatif. Concernant la zone A1 et A bis, les prix de l’immobilier sont très élevés dans ces zones. En conséquence, la rentabilité diminue beaucoup.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *